Le vin

(la bouteille et le bouchon)

Par son contenu, la bouteille
A su créer cette allégresse
Où l’on sait vénérer la treille.
Elle apporte au cœur une ivresse,
Enlace une joie et sommeille
Avec un sourire en caresse.

Mais si l’on trouve le vin bon,
La cause n’est pas seulement
La bouteille car le bouchon,
Par son ferme emprisonnement,
Prouvera qu’il possède un don ;
Sans lui le vin n’est pas clément.

La bouteille se fâche-t-elle ?
A-t-elle peur d’un certain piège
Alors que le soin de la belle
Est venu du bouchon de liège ?
Il sait la prendre sous tutelle,
Il assure l’état de siège.

Le bouchon, fidèle gardien
De tous les temples de Bacchus,
Dira modestement le lien
Qui l’unit, sans demander plus,
A la bouteille pour son bien :
La valeur d’un vin de Crésus.

29 juin 1974